La 2ème blancheur: le Pape Benoît XVI - Gloria olivae

Publié le 5 Novembre 2013

La deuxième blancheur, le Pape :

Le Saint Père Benoît XVI – la Gloire de l’olivier :

« Mon Saint Père (Benoît XVI). Aimez-le beaucoup, comme si c’était Moi ! Car mon Esprit Saint l’accompagne et il vous guide, quoique vous pensiez. Ecoutez-le ! Non par la voix détournée de certains médias qui veulent Me voir disparaître par le moyen d’attaques assidues à son encontre, mais suivez et recherchez les textes, les paroles intégrales qu’il vous donne au quotidien. Mon Esprit parle à travers lui. Ne démissionnez pas mes enfants.

Ne quittez pas Mon Eglise sous l’un et l’autre prétexte ! Vous ne pouvez pas ! Je vous ai promis que l’enfer ne prévaudra pas contre Mon Eglise, et Ma Parole est Vérité ! Mais il faut que l’Eglise soit purifiée et qu’Elle vive sa Passion à Mon Image. Il est donc vital que vous restiez fidèles à Mon Saint Pape (Benoît XVI) et à Ma Sainte Eglise jusqu’au bout ! Allez-vous fuir encore, alors que ceci est le seul chemin pour votre salut ?

Mes enfants, très peu resteront auprès de Mon Pape (Benoît XVI), Mon Olivier. Celui-ci, de tristesse, s’agenouillera dans des pleurs en criant vers Moi : « Pourquoi m’avez-Vous abandonné ? » Et il faudra que Mon Olivier passe au pressoir, avec bien peu de Mes fidèles, Mon Petit Reste.

Il sera frappé à mort et le monde sera dans la consternation. C’est ainsi mon tout petit que sera connue et vécue la Gloire de Mon Olivier. Ce n’est pas loin, ceci est maintenant, préparez-vous à le vivre. Ma Mère sera tout le temps à ses côtés pour recevoir son sacrifice. Mes petits, alors vous semblerez sans berger. Mais il n’en sera rien.

Gardez confiance et voyez ceci comme une épreuve à passer. Gardez votre joie, car je suis là avec vous. Vous relierez ces messages à la lumière des événements et vous comprendrez.

L’ennemi qui sera à l’intérieur même de ce qui lui semblera Mon Eglise aura ce sursaut de victoire et d’orgueil, mais ce ne sera pas long.

Je vous demande d’être forts. Il vous a été donné un remède, une arme unique et plus puissante que toutes vos armes terrestres. Cette arme, c’est le chapelet ! Votre arme c’est le chapelet ! Avez-vous bien compris ? Il n’y en a pas d’autres !!! N’allez pas chercher des réponses ailleurs pour vous faciliter la tâche, priez, priez, priez ! C’est le temps de la bataille et c’est une bataille d’Amour et de prières ! Tournez-vous vers nos deux Cœurs Unis, le chapelet à la main et n’ayez pas peur ! C’est maintenant que cela commence et s’en vient l’heure du choix ! Vous devez être prêts, maintenant ! » (Samedi 2 février 2013… 9 jours plus tard était annoncé la démission du Pape Benoît XVI. Le petit enfant de la Divine Volonté donnait chacune des locutions le jour même où celui-ci les recevait au prêtre qui le suivait, l’abbé L. de Carignan)

« Pour Mon Eglise aussi est venu le Temps de se mettre à genoux. Qui restera au pied de la Croix avec mon Pape bien-aimé alors qu’on le crucifiera ? Mon Pape embrassera la Croix mais très peu resteront avec Lui. Le monde sera dans le trouble et la consternation. Ne suivez pas le monde. » (Lundi 4 février 2013)

« Priez pour Mon Saint Pape Benoît XVI. Ne l’abandonnez pas au milieu des loups. Car voici que votre berger sera frappé, vous laissant seuls pour un temps. » (Vendredi 8 février 2013)

« Je t’ai invité à prier beaucoup pour Mon Saint Pape. Ce ne doit pas être qu’une dizaine de temps à autre, mon enfant. Il souffre tant, il est si attaqué et l’ennemi ne cherche que le moyen de le détruire. Vous devez organiser une prière continue pour le soutenir. Faites dire des Messes pour Mon Pape. Réalisez une chaîne de prières, mettez en route les adorateurs nocturnes. Il est plus que temps, mes petits. Si peu étaient auprès de Ma Croix, tous m’avaient fui ou abandonné. N’abandonné pas votre Pape qui arrive lui aussi au sommet de son Sacrifice. Accompagnez-le jusqu’au bout. Priez, priez, priez pour lui. » (Dimanche 10 février 2013)

« Vois comme mes messages sont urgents et demandent à être répandus. Vois là aussi la confirmation de ta mission. Relisez les messages que Je vous ai donnés sur mon Saint Pape, relisez celui reçu hier, ils parleront à vos cœurs. Mais gardez la Paix, mes enfants, cela n’est pas pour rien si nous en sommes rendus à la Paix, Ma Paix. C’est l’accomplissement de la vision à ma petite Jacinthe qui se déroule présentement sous vos yeux. Priez beaucoup mes enfants. Tout ceci est maintenant pour votre temps. Demeurez dans Ma Paix car Je vous guide. Ne laissez pas seul mon Pape au Calvaire. Abandonné de tous, mon Pape est sur le bois de la Croix avec Moi. Mon Esprit est sur lui et Je lui parle mes enfants. Dans sa souffrance et l’emprisonnement que votre Pape vit, Mon Esprit parle. Ce Carême doit être vécu comme le sommet de votre vie, afin de me revenir de tout votre cœur. Ma toute petite Fille tant aimée a raison : « Ils ont réussi leur coup ». Oui, mes enfants, mais rien n’arrive sans que Je ne contrôle tout ceci. Je suis le Maître de la Création, Je suis le Fils du Dieu Vivant et rien ne se passe sans que Je ne sois là ! Il faut ce temps pour que l’Eglise sorte éclatante du tombeau. Ne vous inquiétez pas ensuite de la vacance du Saint Siège. Mon Esprit demeure parmi vous. Et même s’il se fera une lutte dans la barque de Pierre, celle-ci traversera les flots de la révolte et ressortira vainqueur. Mais pas sans vous !! Vous avez votre chapelet, témoignez et gardez confiance jusqu’à ce que Je vienne vous réveiller. » (Lundi 11 février 2013)

« Mon Saint Pape a lutté de toutes ses forces et il a été bien seul et peu soutenu. Le raz-de-marée des Loges ecclésiastiques ne lui a laissé que peu de choix. Mon Esprit Saint l’a conduit à prendre cette décision maintenant pour que tout ne soit pas perdu. » (Lundi 11 février 2013)

« Je vous rappelle de prendre garde à vos médias. Ils useront de paroles qui plairont à vos oreilles. Il n’en est rien (c’est ce que l’on remarque bien au niveau médiatique depuis l’élection de François). » (Lundi 11 février 2013)

« Il y aura une grande confusion et seul mon petit Reste Me sera fidèle. La profanation est proche mes enfants… Faites pénitence ! Convertissez vos cœurs ! » (Lundi 11 février 2013)

« Ce pape n’a pas été choisi par Mon Esprit Saint ! De tout temps je vous ai avertis par mes prophètes, de l’infiltration des loges de Satan à l’intérieur de Mon Eglise !

Après 100 ans de pouvoir, cela suffit ! C’en est assez ! J’ai permis que celui-ci se dévoile aux yeux du monde ! Beaucoup sont séduits… Comment en serait-il autrement, mes enfants !? Déjà Mon Pape était seul, si peu aidé ! Mais, Je lui ai parlé ; et c’est inspiré par Moi qu’il a su prendre la décision adéquate. Les loups l’oppressaient jusqu’à envisager de le mettre à mort !

Avez-vous bien entendu, mes enfants, écoutez Ma Voix qui parle à vos cœurs maintenant, avant que vous ne plongiez totalement dans cette folie ou Je ne serai pas présent : Mon Pape est votre Pape Emérite Benoît XVI, il n’y en a pas d’autres ! Mon petit François d’Assise n’est pas lié avec ce pape humainement élu !

Son nom est à rapprocher des loges et de la totale liberté de culte sans Ma Présence, que Satan souhaite instaurer, le culte de l’homme sans Dieu ! » (Mardi 19 mars 2013)

« Vous ressentez et observez déjà certains faits inhabituels mes petits ! Vous n’avez encore rien vu ! Dans six mois vous ne reconnaîtrez plus votre Eglise ! » (Mardi 19 mars 2013)

« Priez pour Benoît XVI mes petits, ne l’abandonnez pas ! Beaucoup de cœurs ont déjà décidé de l’enterrer et de l’oublier. » (Mardi 19 mars 2013)

« Soyez prêts pour le déplacement de mon Saint Pape sous peu, il ne restera plus très longtemps en ce lieu. Vous savez bien de qui je parle, il s'agit de Benoît XVI. » (Dimanche 6 octobre 2013)

«Mon Pape a appelé à me voir pour ce 13 octobre dans sa chapelle privée. De son cœur en prières il a consacré le monde et la Russie à mon Cœur Immaculé… Que de tristesses et de pleurs car c’est un Pape muet tant qu’il est dans cette situation. Dans peu de temps je le libérerai maintenant, mais le monde sera dans la consternation. » (Vendredi 18 octobre 2013)

J’inspirerai à mon Pape Benoît de vous faire un signe. (Vendredi 18 octobre 2013)

Rédigé par Divine Volonte

Publié dans #Messages

Repost 0