Message n°5 : Mon Pape embrassera la Croix…

Publié le 5 Novembre 2013

Message n°5 : Mon Pape embrassera la Croix… le monde sera dans le trouble et la consternation, Sainte Véronique, le 4 février 2013

Mon tout petit, continuons le chapelet de la Sainte Messe. Tu voudrais tant faire pour me prouver ton amour, que tu ne sais par quoi commencer, et en définitive tu ne fais plus rien. Ne te laisse pas troubler. Ton acte d’abandon total est ce que je souhaite pour le moment. Tu te rends compte qu’il n’est pas bon de courir à gauche et à droite, il n’est plus temps de s’éparpiller. Ton cœur est à la joie de ces temps de prières retrouvé en famille. Je ferai grandir encore ces temps. Je répands mes grâces et parle aussi par la bouche de tes enfants. Quelle surprise quand elles sont venues vous bénir toi et ton épouse, et plus encore quand elles sont venues vous dire qu’elles M’ont béni et qu’elles ont béni Maman Marie. Oh combien elles ont raison mon tout petit et vois comme leur cœur est tout tourné vers Moi. Mon Esprit est avec elles et sur elles. Parents, n’ayez pas peur de transmettre la Foi à vos enfants. Passez beaucoup de temps avec eux et demandez-Moi sans cesse de les accompagner et de les faire grandir en grâces et en sainteté. Ne soyez pas frileux de me les confier et de souhaiter de nombreuses vocations. Donnez-Moi vos familles blessées, séparées, malades, folles, ingérables, perdues, incertaines. Ayez confiance, Je m’occupe de vous ! Revenez-Moi tels que vous êtes et Je me charge de vos vies. Intéressé ? Alors viens et suis-Moi !

Pour le chapelet de la Sainte Messe, avant d’aborder le quatrième mystère, il me faut te parler de la médaille qui sera entre les deux mystères. Place en face l’image de mon petit Saint Dominique Savio. Jeunes, avec la petite Jacinthe, Je désire que vous les preniez pour modèle de votre jeunesse. Approfondissez entre vous la vie de ces jeunes saints. Soyez inventifs, laissez Mon Esprit parler en vous. Beaucoup seront appelés à la lecture de ce message. Je vous en donne les prémices.

Quelques-uns de mes enfants prendront la suite de cette mission. Ainsi sera créé un groupe rassemblant les jeunes filles et qui se mettront sous la protection et l’intercession de Jacinthe de Fatima. Un autre groupe rassemblera les jeunes garçons qui se mettront sous la protection et l’intercession de Saint Dominique Savio.

Il y aura prières, règles de vie et partages et entraides entre vous. Un abandon total entre les mains de Votre Seigneur. Je serai au milieu de vous pour vous y aider. Que ceux qui se sentent appelés répondent à l’appel. Réunissez-vous en groupes de prières chez vous alternativement, entraidez-vous et mettez en commun les dons que Je vous offre. Une fois par mois vous vous réunirez à l’église sous la présidence d’un prêtre, pour une sainte confession et une sainte Messe. Deux fois par an établissez une retraite dans un Monastère, par groupe. Mon Esprit soufflera, Je mettrais Mes Paroles dans le cœur de deux de mes enfants pour établir les bases de chaque groupe. Jeunesse réveilles-toi, je t’appelle avec Mon Esprit à embraser le Monde.

Sur le verso de la médaille il faudra placer l’image de Mélanie Calvat, petite bergère de la Salette. Elle fut tant décriée et attaquée alors qu’elle était tout à Moi. Votre avenir tout proche maintenant vous fera vous remettre chacune des paroles qu’elle a reçues en votre mémoire. Relisez complètement le message de Ma Mère à La Salette tout vous a été donné.

L’heure est arrivée pour la Fille aînée de l’Eglise de boire son calice jusqu’à la lie. Ce temps sera sombre et l’on pleurera amèrement. Priez, mes enfants, n’ayez aucune difficulté à vous mettre à genoux pour pleurer vos fautes. Je vous aime infiniment et n’attends que votre oui pour vous prendre dans mes bras et vous consoler. Comme je pleure vos cœurs fermés pour ne pas perdre la face, mes petits. En quoi cela à de l’importance face à l’éternité ? Osez-vous arrêter un instant pour regarder votre vie à la lueur de votre âme ! L’Amour ne vous abandonnera jamais ! Je suis l’Amour ! Et l’Amour respecte votre liberté ! Vous devez faire votre choix ! Que votre oui, soit un oui total !

Entamons le quatrième mystère de l’Eucharistie par le premier grain qui est l’offertoire. Quelle tristesse mes tous petits. Cet instant est l’un des plus beau de la Sainte Messe et où une participation entière est demandée. Mais qu’en est-il ? On fait de ce moment juste un instant qui passe très vite, il est même fréquent de ne pas y entendre les paroles de Mon prêtre. Ce temps vous est précieux. A l’offertoire mes petits, j’attends… Je vous attends. Cette fois je ne vous demande pas de faire silence dans votre cœur pour M’écouter, non, Je souhaite vous entendre.

Apportez Moi tous vos soucis, vos peines, vos inquiétudes, vos maladies, tout. Confiez Moi vos mercis, vos attentes, vos compréhensions.

Remettez-Moi tout ceci à l’offertoire mes petits, car toutes vos paroles iront directement jusqu’à Mon Cœur car Je suis là avec vous. Vos Anges gardiens qui Me voient face à face sont chargés de me porter vos offrandes. Quelle joie pour Mon Cœur si ceux-ci sont les bras chargés ! Tu l’as bien compris mon tout petit que le plus beau cadeau que tu peux Me faire à ce moment-là c’est de Me donner ton cœur. Alors se produit l’échange de nos cœurs et c’est dorénavant Moi qui vis en toi par ton oui total à l’Amour.

Pour l’offertoire le grain est vert car l’on y est assis, mais dans l’approfondissement de ce mystère de l’Eucharistie je comprendrais que certains soient à genoux pendant tout ce quatrième mystère.

Ensuite commence le deuxième grain, où vous vous levez, sa couleur sera aussi jaune, pour la préface. A la suite de vos offrandes, de votre oui total, il y a ce souhait et cette vie d’un cœur à cœur. Quelle joie ! Comment ne pas comprendre cette prière de louange ! Elle s’élève tout droit vers Mon Cœur !

Oui rendez grâce avec joie et amour, cet instant est précieux. Dans cette attitude il y a illumination de votre âme telle que Je la vois à cet instant, car jamais vous n’êtes aussi près du chœur des Anges, que lors de ce moment d’allégresse.

C’est à cet instant, si vous ne l’avez pas déjà fait, que j’inspire à vos cœurs le fait d’être présents à Ma Table ou pas. Dans le cas où vous ne vous y sentez pas appelés il y a peut-être un jeûne eucharistique que Je vous demande, ou encore une purification à réaliser. Il se peut que votre attitude le nécessite ou qu’une confession soit nécessaire. Ne voyez pas Mon Corps comme un droit et encore moins une routine. Mon Corps et Mon Sang sont les plus beaux cadeaux que vous pouvez recevoir sur cette Terre. Personne n’en serait digne sans Mon Amour et Ma Miséricorde. Soyez en Paix avec vous-mêmes et donnez-vous à Moi totalement, ne gardez aucune rancœur ni jalousies ou orgueils. Soyez comme des petits enfants. Que ceux qui ne sont pas appelés ne soient pas désespérés et offrent leurs souffrances dans la joie. Ils retrouveront là un autre cadeau dans l’acte de communion spirituelle où je vous manifesterai tout particulièrement Ma Présence.

Que les divorcés remariés que j’aime avec tendresse trouvent réconfort dans cet acte de communion spirituelle et que Mes prêtres, sensibles à ces situations de souffrances les mettent en Ma Présence en prolongeant la Sainte Messe par un Temps d’Adoration Eucharistique. Je suis là au Milieu de vous.

Le troisième grain est le Sanctus. Là vous rejoignez le chant des Anges et il est bon que le Sanctus soit chanté ! Tous les Anges chantent aussi le Sanctus et rendent Gloire à Dieu. Tout le Ciel bénit votre Seigneur devant le Saint Sacrifice qui va s’accomplir. Il y a effervescence au Ciel devant ce Miracle unique. C’est un mystère mes enfants et il ne vous est pas donné de le comprendre entièrement. Cet acte s’accomplit exclusivement par les mains du prêtre. C’est un privilège qui n’est pas accordé aux Anges, Mes petits, rendez-vous compte de ce cadeau ! Je viens vous sauver par Mon Eucharistie et vous offrir le Salut. C’est par Mon Corps reçu dans la Sainte Eucharistie que Je vivrais pleinement en vous et transformerai vos vies. C’est Moi qui agis dorénavant à travers vous. Mais soyez toujours tout petit en face de ce cadeau mes enfants.

Merci de parcourir Mes messages jusqu’ici… Il est venu le Temps de nous porter au Golgotha. Restez avec Moi au pied de la Croix. C’est le temps de se mettre à genoux.

Pour Mon Eglise aussi est venu le Temps de se mettre à genoux. Qui restera au pied de la Croix avec mon Pape bien-aimé alors qu’on le crucifiera ? Mon Pape embrassera la Croix mais très peu resteront avec Lui. Le monde sera dans le trouble et la consternation. Ne suivez pas le monde. Rassemblez-vous en communautés et préparez maintenant vos refuges. Ils seront nombreux ceux qui vous demanderont aide et secours. Ne vous inquiétez pas de ce que demain sera Je suis avec vous.

Rédigé par Divine Volonte

Publié dans #Messages

Repost 0