Message n°7 : Sans la Sainte Eucharistie, le monde ne survivra pas

Publié le 5 Novembre 2013

Message n°7 : Si vous n’avez plus Mon Corps et Mon Sang dans la Sainte Eucharistie, le monde ne survivra pas, Bienheureuse Catherine Emmerich, le 9 février 2013.

Lors de la Consécration, le plus grand miracle se produit sous vos yeux. Il n’y a rien de plus grand ! Votre terre peut se craqueler, votre monde changé, vous survivrez ! Mais si vous n’avez plus Mon Corps et Mon Sang dans la Sainte Eucharistie, le monde ne survivra pas ! Aussi n’ayez pas peur de toute l’attitude de ferveur que vous pourrez M’offrir lors de la Consécration. Car il n’y aura jamais d’exagération dans votre préparation à Me recevoir. Je vous invite à la Table de la Sainte Cène comme mes petits Jean, venez-vous reposer sur Mon Cœur. Regardez avec Amour, Mon Corps et Mon Sang qui vous est présentés par les mains de Mon Saint Prêtre, Je suis totalement uni à lui lors de la Consécration. Il est lui aussi sur Ma Croix, soutenez-le de vos prières. Il n’y aura jamais assez de larmes versées devant Mon Sacrifice renouvelé, mes enfants. Lors de l’élévation de Mon Corps et de Mon Sang, relevez la tête et priez d’une seule voix : « Mon Seigneur et mon Dieu, je vous aime infiniment. Merci de m’inviter à votre Table. Renouvelez ma vie, vivez en moi et à travers moi. Seigneur Jésus, je ne désire rien d’autre que Votre Volonté. Plutôt mourir mille fois que de pécher. Pardonnez mes faiblesses, servez-vous-en pour transformer mon cœur qui vous appartient et me garder tout petit et humble. Je vous aime, ô Roi d’Amour et je vous présente tous ceux pour qui j’ai une pensée en ce jour, ou plutôt tous ceux que Vous inscrivez dans mon cœur. Faites-les renaître à la Vie. Merci Seigneur ! » Vous pouvez ensuite ajouter en réparation la prière qui a été donnée à mes petits enfants à Fatima : « Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas ». Mes enfants, vivez cet instant comme si c’était le dernier. Comme si vous remettiez votre dernier soupir pour me rejoindre face à face. Je vous donnerai la grâce de vous voir tels que vous êtes et votre vie sera transformée.

Soyez prudents et vigilants dans votre attitude, mes petits, car Je suis présent là ! Ce n’est pas le rappel d’un repas. Oui la Sainte Cène est un fait historique et vrai auquel vous faites mémoire, mes enfants. Mais il y a bien plus que cela ! Je me rends vivant dans toute Ma Divinité au Cœur de ce Pain et ce Vin. C’est Moi ce Pain de Vie, dans chaque fibre qui le compose. Méditez souvent ce sujet et ne vous laissez pas distraire par aucun courant et autre abomination. Je vous ai donné un signe pour vous garder forts dans la Foi et ce signe est mon grand miracle accompli à Lanciano. Faites connaître à tous ce miracle et gardez force et foi… Soyez des Adorateurs vivants de Mon Corps et de Mon Sang. Transportez-vous souvent en prières dans Mes Tabernacles afin de ne pas m’y laisser seul. Consolez Mon Cœur si outragé et blessé dans trop d’indifférence à Ma Sainte Eucharistie. Dans Mon Saint Sacrifice, n’oubliez pas que Ma Mère est présente à mes pieds. Priez-là de vous éveiller à tout Mon Amour pour vous à travers la Sainte Eucharistie. Je te le répète mon petit, il n’existe pas de plus grand miracle. Ayez-en conscience. Soyez pour Moi des petits Jean, soyez pour Moi des petites Marie Madeleine. Tout Amour !

Oui, mon petit, quand vous vivez cette Consécration avec Moi, votre cœur brûle d’Amour. Un feu qui ne s’arrête pas, un feu d’Amour qui ne blesse pas mais guérit, le feu de Mon Esprit-Saint. Je vous donne ma paix, mes petits et vous envoie mes grâces nécessaires pour qu’à la lecture de ces messages vous entendiez Ma voix parler en vos cœurs. Très vite, mes petits, le Dimanche va devenir pour vous une source de joie, une attente et un désir, un besoin vital. Ma Sainte Mère vient transformer le monde. Saisissez vos chapelets, priez et mettons-nous en marche car c’est maintenant que Je vous appelle à répandre mes messages, c’est le temps.

Abordons le septième grain du mystère de l’<eucharistie. Il s’agit de l’Anamnèse. Suivant les conditions ou facilités qui vous sont données, il vous est possible de vous mettre à présent debout, mais si votre cœur et ma douce Présence vous y invite, restez à genoux en adoration et en prière jusqu’à la prière du « Notre Père ». Ne pensez pas, mes petits, que ces gestes physiques de se lever, s’agenouiller ou s’asseoir à Ma Sainte Messe n’ont aucune signification. Quand vous vous levez, debout, vous faites signe et célébration de Ma Résurrection, car Je me suis levé d’entre les morts. Je suis la Lumière du monde, Je suis la Résurrection et la Vie. Votre tenue debout est de couleur jaune, signe de Ma Lumière et Ma Résurrection. A genoux, vous me reconnaissez comme votre Sauveur et votre Dieu, en adoration et en abandon car Je suis là. La couleur bleue vous exprime ainsi la couleur du Ciel car déjà votre Ciel commence avec Moi, avec Ma Présence. Le Ciel descend sur votre terre lors de la Consécration. Assis, vous êtes dans une attitude d’écoute, comme des entonnoirs qui reçoivent Mes Paroles et les méditez dans votre cœur. Le vert est une couleur qui invite à la sérénité et à la paix. Enfin il y a le rose pour la mise en marche sans agitation. Une marche lente, humble, calme. Une couleur douce et apaisante. Et il y a le brun du bois de MA Croix. Car tout passe par Ma Croix. Elle est le signe, Mon signe vivant dans votre vie. Bientôt j’en ferai un signe pour toute la terre, il sera lumineux et visible par tous. Il vous indiquera le renouvellement de toutes choses.

Gardez foi et courage dans l’attente et ne baissez pas les bras. Vivez chaque instant de la Messe avec Moi. Convertissez-vous en Me remettant tout sans exception. Votre espérance doit être maintenue. Comment le sera-t-elle si vous ne vivez pleinement ce que vous dites croire ?

Dans l’Anamnèse, vous dites cette parole de Foi : « …nous attendons Ta Venue dans la Gloire ». Est-ce vrai mes enfants ? Pensez-vous réellement et profondément ce que vous dites ? Si oui, alors prenez conscience de la réalité de Ma Venue ! Je viens et suis présent physiquement à chaque Messe ! Je suis présent dans les Tabernacles de vos églises, dans vos chapelles d’adoration ! Je suis présent pour chacun à la porte de votre cœur et, pour certains, Je vis en vous ! Je suis présent dans vos frères et sœurs que vous croisez ! Enfin je me rends présent à vous lors de votre passage de ce monde à la Cité Céleste, mes tout petits ! Je reviendrai aussi à la fin de votre monde ! Autrement dit, Je suis sans cesse avec vous, si vous le voulez ! En prononçant avec votre cœur cet Anamnèse, vous proclamez ainsi souhaiter ardemment cette rencontre… Aussi vivez-là en âme et conscience car Je suis là. N’attendez pas tel ou tel évènement prédit à juste raison ou à tort. Restez à l’écoute de mes messages mais dans une attitude d’éveil, votre lampe allumée. Mais vivez avec Moi maintenant et à chaque instant. Ne me laissez pas seul, en pleurs à la porte de votre cœur, témoin de votre indifférence et rejet ! C’est maintenant que Je viens, que Je suis là ! Vivez maintenant dans Ma Divine Volonté, c’est l’installation de Mon Royaume sur terre, le renouvellement de toutes choses, qui se réalise dans le silence de chaque cœur et dans votre oui total. Cela sera connu comme le Temps du troisième Fiat d’Amour, le Temps de la Sanctification. Infiniment Je vous aime. Gardez Mes Paroles et vivez-les !

Rédigé par Divine Volonte

Publié dans #Messages

Repost 0