Troisième mystère de la Sainte Messe : la Parole

Publié le 5 Novembre 2013

Troisième mystère de la Sainte Messe : la Parole

1er grain, grain vert, la première lecture :

« Ce qui est prononcé, c’est la Parole vivante de Dieu au milieu de vous et pour vous, aujourd’hui. Soyez à l’écoute et attentifs. Ecoutez la Parole de Dieu pour vous aujourd’hui. »

Le lecteur doit terminer par "Parole du Seigneur", et l'assemblée doit répondre par "Nous rendons grâce à Dieu".

2ème grain, grain vert, le psaume :

« Le psaume doit vous amener dans un instant de méditation. Le psaume fait le lien avec les lectures. Ce sont des suppliques, ce sont des louanges… Ces paroles vous parlent aujourd’hui dans les situations que vous vivez ; faites-en vos prières.»

3ème grain, grain vert, la deuxième lecture :

« Cette lecture qui est souvent issue des premières communautés chrétiennes est porteuse pour vous d’un message d’enseignement et d’encouragement. Combien il est important d’y être attentif et de la saisir comme une Parole pour vous aujourd’hui. »

Le lecteur doit terminer par "Parole du Seigneur", et l'assemblée doit répondre par "Nous rendons grâce à Dieu".

4ème grain, grain jaune, acclamation de l’Evangile :

« L’Alléluia est une belle clameur vers le Christ Jésus ! Prononcez-le, chantez-le avec amour et joie ! Le Cœur de Jésus se laisse toucher. »

5ème grain, grain jaune, l’Evangile :

« L’Evangile est la Parole de Dieu vivante pour vous aujourd’hui. Cette parole est créatrice. Elle vous touche au cœur. Jésus parle en votre cœur par l’Evangile. Cette Parole est aussi importante que l’Eucharistie que vous allez recevoir. Cette Parole est vivante, c’est Jésus le Christ ! »

Le Seigneur soit avec vous.

Et avec votre esprit.

Evangile de Jésus-Christ selon Saint ….

Gloire à toi Seigneur

Note : nous associons l’acclamation avant l’Evangile par une triple petite « signation » sur le front, les lèvres et la poitrine. Cette marque de vénération du Christ dans sa Parole, attestée depuis le XIe siècle, exprime notre désir d’accueillir pleinement la Bonne Nouvelle avec toute notre intelligence (front), notre capacité à témoigner par nous-mêmes (bouche) et avec tout notre amour (cœur).

… A la fin de la lecture de l’Evangile :

Acclamons cette Parole de Dieu

Louange à toi Seigneur Jésus

6ème grain, grain vert, l’homélie :

« Ne passez pas votre temps à analyser la tournure des phrases du prêtre, ce n’est pas le lieu. Il est important d’être dans une attitude d’abandon. Votre devoir est de prier et de prendre soin de vos prêtres ! »

C'est le moment où le prêtre nous aide à mieux comprendre ce que Jésus vient de nous dire. Il nous aide à ouvrir notre coeur à l'enseignement reçu.

7ème grain, grain vert, silence :

« Dans ce temps de silence, après l’homélie, restez à l’écoute, votre cœur ouvert, car Jésus vous parle. Ce que l’Esprit Saint aura mis dans la bouche du prêtre, va venir vivre et toucher vos cœurs à tous, car il y a une Parole pour chacun d’entre vous. »

8ème grain, grain jaune, le Credo :

« Il est important de le connaître car c’est le résumé de votre foi. Cette affirmation est votre identité ; en le récitant debout, sûrs de vous, vous affirmez ainsi être tout à Jésus, votre Jésus. Il est fait place parfois à des versions raccourcies ou à des questions-réponses, elles n’ont pas leur utilité sauf exception. Par contre il serait bon que vous alterniez ce qui est appelé le Symbole des apôtres avec celui de Nicée Constantinople. Les deux sont d’un enseignement très riche. Relevez la tête et soyez fiers de proclamer votre foi. Rappelez-vous que si vous avez la Foi de la taille d’une graine de moutarde, vous parviendriez à déplacer des montagnes. »

C'est la réponse de l'assemblée à la Parole de Dieu. Tous les chrétiens proclament à haute voix Celui en qui ils croient.

Symbole de Nicée-Constantinople :

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :

Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu,

Engendré, non pas créé, de même nature que le Père ; et par lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ;

Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Ecritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père.

Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils ;

Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. Amen.

Ci-dessous, en latin :

Credo in unum Deum, Patrem omnipotentem, factorem cœli et terrae, visibilium omnium et invisibilium.

Et in unum Dominum Iesum Christum, Filium Dei unigenitum,

Et ex Patre natum ante omnia sascula : Deum de Deo, lumen de lumine, Deum verum de Deo vero.

Genitum, non factum, consubstantialem Patri ; per quem omnia facta sunt.

Qui propter nos homines, et propter nostram salutem, descendit de cœlis ;

Et incarnatus est de Spiritu Sancto ex Maria Virgine, et homo factus est,

Crucifixus etiam pro nobis sub Pontio Pilato, passus et sepultus est.

Et resurrexit tertia die, secundum Scripturas, Et ascendit in cœlum ; sedet ad dexteram Patris. Et iterum venturus est cum gloria judicare vivos et mortuos ; cuius regni non erit finis.

Et in Spiritum Sanctum, Dominum et vivificantem ; qui ex Pâtre Filioque procedit ;

Qui cum Pâtre et Filio simul adoratur et conglorificatur : qui locutus est per prophetas.

Et unam, sanctam, catholicam et apostolicam Ecclesiam. Confiteor unum baptisma in remissionem peccatorum. Et exspecto resurrectionem mortuorum, Et vitam venturi sasculi. Amen.

La version du symbole des Apôtres :

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d'où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l'Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.

Le premier Credo chrétien a été prononcé par l’aveugle-né ; à la question du Seigneur, après sa guérison : « Crois-tu au Fils de l’homme ? », il répondit : « Je crois, Seigneur ! » (Jn 9, 36-38).

9ème grain, grain jaune, la prière universelle :

« La force de la foi... De celle-ci connaissez-vous la puissance de la prière ? La prière est plus puissante que toutes vos armes réunies ! Dans ce temps de prière où Jésus est au milieu de vous, tournez vos cœurs vers Lui et dans votre chant, ayez confiance que Jésus agis au milieu de vous ! Donnez-Lui votre Oui ! Déjà vous êtes exaucés et vos prières ont trouvé grâce auprès de Dieu ! N’en doutez pas. »

Les intentions sont : 1 - pour les besoins de l'Eglise, 2 - pour les dirigeants et le monde, 3 - pour tous ceux qui sont accablés, 4 - pour la communauté locale.

10ème grain, grain jaune, prière de conclusion :

(prière du prêtre)… Par Jésus, ton Fils, qui vit avec toi et le Saint-Esprit pour les siècles des siècles. Amen.

Rédigé par Divine Volonte

Publié dans #Messe, #Chapelet

Repost 0